presse-bouton

presse-bouton

10- Samedi J+15

Comme ça va un peu vite,  je raconterai plus tard ce que j'ai fait entre J+2 et aujourd'hui.

 

Depuis le tout début de cet apprentissage j'ai adopté le rythme d'environ une heure de pratique par jour répartie en deux ou trois fois dans la journée avec rarement plus d'une demi heure d'affilée pour ne pas saturer.

Quand je butte sur une difficulté, je la décompose et la décortique pour savoir comment je vais pouvoir la contourner. Ensuite je fais quelques essais pour vérifier si la solution est bonne, et je passe à autre chose ou je remet à plus tard. J'ai remarqué qu'une fois trouvée la solution technique, le bon doigté, le lendemain celui ci revient tout seul comme si mes doigts s'étaient entrainés à mon insu pendant la nuit.

 

Bien entendu c'est modeste, mais c'est extrèmement gratifiant de savoir que chaque jour va apporter son petit progrès en récompense des efforts faits la veille.

 

Ainsi, en moins de 15 jours, parti de zéro, le Pacifiste est devenu un bon copain.

Je maîtrise les trois premières portées à un rythme acceptable pour une valse. C'est une grande victoire  de jouer clairement l'accompagnement main gauche pendant que la droite joue de son coté: premiers signes tangibles de ma capacité à dissocier mes deux mains.

Je butte encore sur la quatrième mesure: la suite 1 ,2 3, (index, majeur,annulaire) me donnant plus de soucis que la suite 2,3,4 qui me vient plus naturellement.

 

j'ai aussi remarqué que je joue plus facilement quant j'étire le soufflet que quand je le pousse. Pour réduire ce défaut, je débute chaque séance par 3 ou 4 minutes du battement main gauche de la valse du Pacifiste en m'efforçant de tirer sur quatre mesures et de pousser de même, sans rupture de rythme ni de puissance du son. J'en profite pour essayer différentes vitesses d'éxécution qui ont chacunes leurs exigences et leurs subtilités.

Ensuite seulement je travaille la partition: répétition de la main droite seule puis, mesure par mesure ou portée par portée les deux mains ensemble.

 

Ce soir, satisfait de mon bout de chemin avec le pacifiste et pour changer de rythme je suis allé prendre des nouvelles du Ré Suscité. L'accord de ré main gauche ne pose pas de problème majeur sinon à trouver un battement Basse, accord très régulier. Sur la première portée, la difficulté pour la main droite réside dans la durée du silence. Mais cela se résoud quand on rajoute la basse qui vient boucher naturellement le trou laissé par le silence.

Coté croches, en y allant lentement ça passe, en faisant toutefois gaffe à l'enchainement 3 2, 1323, de la mesure 6 qui te prend de vitesse si tu as le malheur de trainer sur le Mi noire.

Pour le mélange croches et main gauche faudra attendre un peu.

 

Voilà ce que je peux dire de cette journée.

N'est ce pas formidable de savoir en allant se coucher qu'on se réveillera tout naturellement (ne serais ce qu'un peu), meilleur le lendemain?

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



15/09/2012
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 9 autres membres