presse-bouton

presse-bouton

11- Retour J+2

Dans un article précédent qui parlait de la Bérézina, j'en étais resté à mes tentatives calamiteuses visant à mélanger les résultats du travail acharné de mon annulaire gauche à celui non moins valeureux de ma main droite afin de reproduire au plus juste la petite ritournelle du "Crabe...dans le désert".

 

Première leçon du naufrage: avant d'attaquer quoique ce soit d'autre, apprendre à maîtriser le soufflet. Comprendre comment il respire, me familiariser avec ce va et vient du bras gauche qu'il faut éxécuter en douceur sans secousses ni acoups. J'y consacre un bon moment. Il réagit et résiste différament suivant qu'on enfonce plus ou moins de boutons. A vide comme ça ce n'est pas difficile mais qu'en sera t'il lorsque je devrai faire bouger mes doigts?

 

Deuxième enseignement: réfléchir pour comprendre. Autrement dit réapprendre les bienfaits d'une vertu cardinale trop oubliée: la Patience accompagnée de son corollaire la Persévérance.

 

Troisième constat: Faire confiance à mon oreille. C'est ma meilleure alliée. Elle ne se trompe pas et doit rester le juge intransigeant de mon travail. Habituée à écouter le meilleur, Elle est pointilleuse et ne tolère pas l'à peu près. Son exigeance est mon fil rouge duquel je ne devrais jamais m'éloigner.

 

Bardé de ces sages généralités, le moment est venu de faire mon premier test.

 

L'humble débutant que je suis va commencer par lire attentivement et surtout comprendre ce qui est écrit dans la méthode. Elle a été conçue a mon attention d'une maniére progressive pour surmonter "tranquillement" une à une les difficultés de l'apprentissage: il n'y a qu'a se laisser guider.

 

Pour L'heure,"La tablature montre comment s'articulent la mélodie main droite et l'accompagnement main gauche"

Pour appliquer ce conseil, le plus logique est de décomposer lentement la partition mesure par mesure pour tenter de caler le Mi Basse au bon moment sur la noire pointée de droite. Autrement dit je m'apprête à décortiquer le crabe pour mieux le faire avancer.

 

La basse de Mi (on l'apprend page 6 en étant curieux), est jouée par l'annulaire gauche, un doigt qu'on utilise peu dans la vie courante et auquel il va être beaucoup demandé pour la pratique de l'accordéon. Je prends immédiatement la décision de mettre ce fainéant au boulot ce qui s'avère peu probant car, loin du pouce et peu habitué à être commandé, il a tendance à faire ce qu'il veut en passant d'un bouton à l'autre sans se soucier de mes ordres.

Coté main droite c'est plutôt mieux, aidé en cela par mon loueur d'instrument qui m'a installé des boutons à picots sur les deux Do de la première rangée pour faciliter la recherche tactile et le positionnement des doigts.

 

Donc, en décomposant lentement la premiére portée, à force de répétitions je parviens à peu près à caler mon Mi de G sur la mélodie désarticulée de D. Mais la persévérance finit par payer et j'obtiens au final un résultat que je m'empresse de noter comme "acceptable même si peut mieux faire".

 

Dans l'euphorie, gourmand, je m'attaque aussi sec à la deuxième portée, hélas, le doigté 4/2,3/1 a raison de ma témérité: j'échoue.

Mais je n'ai pas pour habitude de capituler sur un échec.

Alors qu'il vient de me jeter au sol, je réenfourche courageusement le crustacé récalcitrant pour lui montrer qui commande et donne la mesure. Sans prévenir je passe à la troisième portée. Surpris, l'animal reste bête, et, telles des banderilles bien ajustées, je place au millimétre mes trois basses deMi sur ses trois noires pointées. Terrassé (temporairement), le décapode mords la poussiére du désert.  

Sur ce dénouement inespéré, je remet sagement la suite à demain. Soprani est exténué, il réclame son étui et dort déja lorsque je l'y couche.

 

Mené sur trois seances espacées dans le journée, le combat a été rude et exaltant, mais au final porteur de résultats.

Le Crabe n'est pas dompté pour autant et tout cela reste à confirmer demain.

 

.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



20/09/2012
1 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 9 autres membres