presse-bouton

presse-bouton

19- Réflexions à J+38

Je pense qu'il n'est pas inutile de dire que les jours se suivent sans se ressembler.

 

Dans ce blog je raconte les anecdotes qui ont jalonné et jalonnent encore les débuts de mon apprentissage de l'accordéon en suivant pas à pas et le plus scrupuleusement possible la Méthode Diou Flo.

Ce récit quelque peu foutraque pourrait laisser croire que mes progrès sont uniformes et permanents, or c'est loin d'être le cas.

Il y a des jours ou tout réussit, même l'inespéré et d'autres où tout merde, même l'inrattable.

 

Au début, ces échecs me décourageaient, jusqu'au jour ou l'idée me vint qu'ils pourraient  paradoxalement constituer le terreau nourricier de mes progrès et de mes réussites. 

Constater n'est pas comprendre, alors, je me suis mis à chercher pourquoi et comment cette idée avait pu me venir en essayant de jouer de l'accordéon.

 

La seule réponse qui me vint fut de constater que cet apprentissage était une totale nouveauté pour moi et qu'en conséquence cela m'obligeait à faire des trucs totalement inconnus.

Mais, une fois admise cette évidence cela n'apportait pas pour autant une réponse à ma question.

 

Après avoir sans succès fait le tour des explications logiques et rationnelles, il m'a bien fallu à un moment donné me tourner du coté de ce qu'il est convenu d'appeler mon inconscient.

Autrement dit, ce double de moi même qui travaille à mon insu, qui, sans poser de question réceptionne en vrac tout ce que j'ai fait, vu, entendu, imaginé dans la journée et me le restitue une fois digéré, bidouillé et bricollé à sa façon sous forme de rêves, de cauchemars nocturnes, ou bien, ce qui semble le cas présentement en une matière exploitable sous la forme d'expérience.

 

Le volontarisme est souvent brutal en cela qu'il veut obtenir des résultats immédiats. C'est ce que je parviens à faire quand je décide de passer en force sur une difficulté qui me résiste, mais, même si cette action réussit, elle est souvent éphémère et reste un exploit sans suite.

 

Par contre, en réfléchissant à mes échecs, à mes plantages et ce qui s'en suivait, j'ai compris que vouloir ne suffisait pas pour réussir et que j'avais un double beaucoup plus patient que moi qui sans jamais se décourager travaillait en silence à la concrètisation de ce que ma raison ou mes mains s'obstinait à juger impossible. 

A titre d'exemple, je peux parler de la désynchronisation des mains que je considérais comme insurmontable au début et qui jour après jour se met infailliblement en place.

Avec ma seule volonté, je n'y serai probablement jamais parvenu car la volonté est une crispation de l'esprit incompatible avec l'abandon nécéssaire pour parvenir à cette dissociation.

Or cette faculté d'abandon c'est notre inconcient qui en est le dépositaire, il bosse dans l'ombre pour notre bien, il ne se donne aucune limite et se contrefout des préjugés et des barriéres que nous nous imposons car il veut notre bien et sait parfaitement ce dont nous sommes capables. C'est ce qui fait que certains jours nous constatons avoir fait des progrès avec le sentiment de ne les avoir ni décidés ni vraiment mérités.

 

Lorsque j'ai compris ça, j'ai gagné beaucoup en assurance ("Je l'aurai! un jour, je l'aurai !!") et en sérénité et les doutes du début ont fait place à la certitude que rien ne me serait plus à priori impossible.

 

Pour preuve, ce matin , je m'aperçois avec étonnement que je ne me soucie plus de mon bras gauche et que le va et vient du soufflet s'opère sans que j'en ai conscience. C'est un automatisme que j'ai intégré à mes dépens. Hier, avant hier, avant ? Impossible de le dire, mais c'est un fait avéré,

preuve que mon corps à été capable d'apprendre, d'assimiler et de transformer en réflexes des gestes totalement nouveaux.

Alors, est il illusoire d'imaginer qu'un jour je puisses devenir le chef d'un orchestre de dix doigts indépendants, agiles et inspirés qui obéiraient à mes moindres désirs pour faire la musique dont je rêve?

 

Si un accordéon peut contribuer à vous rendre meilleur, alors tout peut arriver!

 

 

 

 

 

 

 

 



11/10/2012
3 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 9 autres membres